Mode d'emploi : savoir comment changer d'assurance habitation

Mode d'emploi : savoir comment changer d'assurance habitation

Surtout pas de panique avant de changer d'assurance habitation. En effet, les habitués prennent très souvent peur des procédures, des empêchements éventuels ou encore des imprévus. Pourtant, plusieurs paramètres ont déjà été spécialement érigés dans le but de les protéger. Aujourd'hui modifier ou résilier son contrat d'habitation est un vrai jeu d'enfants. Cet article vous aide donc à savoir comment changer d'assurance habitation.


Dans quels cas opter pour un nouveau contrat ?

De manière générale, les consommateurs ont le droit absolu de changer d'assurance habitation. Dans la plupart des cas, le changement a lieu chez le même assureur sauf situations précises ou décalages de tarifs réellement conséquents. Il s'agit alors, dans ce cas, d'apporter une simple modification à l'ancien contrat. La première cause est bien souvent un changement de situation de l'assuré. Ceci peut s'expliquer par un déménagement, des travaux d'agrandissement ou encore des achats immobiliers qui ajouteront en extra à l'ancien accord.

Cependant, même s'il est plus confortable de rester chez le même assureur, il est très conseillé de faire le tour du marché et d'analyser les autres propositions. Cela peut se faire sur le terrain comme en ligne. Amaguiz, par exemple, propose des calculs de devis en ligne grâce à un système privilégiant le sur mesure. Celui-ci consiste à reproduire exactement l'identité du logement dans le calcul en y incluant les options telles que la véranda ou la piscine. Euro-Assurance, quant à lui, n'intègre que les éléments de base dans les calculs. Il faudrait alors s'attendre à des clauses supplémentaires dans le nouveau contrat. Retrouvez ici http://www.protection-habitation.fr/ plus d'informations pour mieux choisir votre assurance habitation.



Etape obligatoire : la résiliation

Qui dit changer dit mettre à fin à une chose antérieure. Dans le même ordre d'idée, changer d'assurance habitation implique la résiliation du précédent contrat. Cette phase semble très subtile, car plusieurs facteurs sont à prendre en compte dans la modification. Cependant, grâce à la loi Hamon, entrée en vigueur depuis le 1er Janvier 2015, les procédures ont été spécialement allégées. Cette loi a été établie pour renforcer le droit des consommateurs. En voici 2 principaux avantages :

  • la résiliation à tout moment rendue possible,
  • l'allègement administratif.


La résiliation à tout moment

Si auparavant un contrat d'habitation ne pouvait être résilié que dans les deux mois qui précédaient l'anniversaire de l'accord, la loi Hamon permet aux consommateurs d'y mettre fin quand ils le veulent. Toutefois, cela ne peut se faire qu'une fois passée la première année.



L'allègement administratif

Une fois décidés, les assurés peuvent choisir l'assurance de leur choix qui se chargera de la lettre de résiliation et de toutes les démarches à suivre dans les trente jours à suivre. Au bout de ceux-ci, l'ancien contrat prend fin et le lendemain, le nouveau contrat débutera.



Ce qu'il faut savoir sur la loi Chatel

La loi Chatel du 03 Janvier 2008 a été spécialement érigée pour favoriser la concurrence entre les prestataires de services en réglementant dans les normes leurs liens contractuels avec les clients. Elle stipule notamment que dans les trois mois précédant la reconduction tacite du contrat, l'assureur est tenu d'informer le client que celui-ci peut résilier et refuser le renouvellement. Si l'assurance échoue à sa responsabilité, le contractant peut mettre fin à tout moment à partir de la date de reconduction. Ainsi, elle privilégie alors la transparence que doivent avoir les assureurs vis-à-vis de leurs clients, sous peine de départ de ceux-ci.